La position du missionnaire

Jean-Paul JODY

Contrebandiers, 2004
Prix du Polar SNCF 2004



Mandaté par une jeune femme blonde, le héros, Kinscoff, un ancien détective d'assurances, une brave type un peu naïf, recherche sur sa seule photo un Noir africain qui se cache quelque part dans Bruxelles. Cet homme de nationalité rwandaise et prénommé Aimé est par ailleurs recherché par d'autres qui le pistent sans répit. Or, à chaque fois qu'au cours de ses investigations Kinscoff déniche un témoin, celui-ci ne tarde pas à mourir. Parti en quête d'un homme dont il ne sait pratiquement rien, Kinscoff amorce en fait un parcours initiatique au cours duquel il découvrira, abasourdi, l'ampleur incroyable, hallucinante, inimaginable, d'un conflit qui s'est soldé par un des génocides les plus importants du XXe siècle...

L'intrigue de ce roman qui tient autant du document que de la fiction est construit suivant une trame somme toute classique, mais elle vaut pour le formidable travail de mémoire sur le génocide rwandais qui s'est déroulé durant les années 90. L'histoire se lit bien, elle est accessible, facile, bien construite et bien menée, le propos on ne peut plus clair, les moments de suspense bien choisis. Le roman capte immédiatement l'intérêt du lecteur. Les portraits des personnages centraux et secondaires sont crédibles, les méchants sont bien méchants et notre héros, un peu las. Le décor bien glauque compte aussi. A croire que l'auteur a écrit des scènes de cinéma ! L'on retrouve par touche, une Afrique proche de celle de Louis-Ferdinand Céline (Le Voyage au bout de la nuit) ou plus exactement pourrait-on dire que l'on ressent de manière prégnante la moiteur africaine, la transpiration... On respire vraiment dans ce livre ! Et que dire de l'intérêt des informations livrées sur le Rwanda, le génocide qui l'a ensanglanté et qui s'est soldé par un million d'hommes, de femmes et d'enfants massacrés, sur le Congo et les ravages de la guerre qui a occasionné trois millions de morts ? Le meilleur du livre ! Si vous n'avez rien compris à la situation complexe que vivait le Rwanda, rien n'est perdu ! N'hésitez plus, plongez dans le roman de Jean-Paul Jody. L'auteur, en fin pédagogue qu'il est, nous dévoile de manière vivante et sans jamais nous assommer les dessous de la politique africaine française, ses complots et autres arrangements impliquant non seulement des personnes physiques mais aussi nombre d'organismes officiels, de compagnies minières, d'entreprises, d'associations, de fondations et d'états. Jean-Paul Jody, assurément, a pris soin de bien se documenter sur le sujet.
Un roman parfaitement réussi. Un excellent polar qu'on ne peut lâcher avant la fin. Terrible, sombre, bouleversant, cynique, pessimiste, implacable, dérangeant, inoubliable, à lire toute affaire cessante.

MGRB

partager sur facebook :