Achevé d'imprimer

Rémy MABESOONE, Olivier MAU

Casterman, 2006
80 pages, 14,95 euros



Julien est élevé par son grand père et a tout de l'écrivain raté qui n'arrive jamais à publier. Son histoire, c'est une lente descente dans la déprime et dans la démence qui l'amènera à tuer son grand père puis une femme, un contrôleur de train, Victoire sa copine et un vrai écrivain dont le crime l'entraîne dans une cavale folle.

C'est noir, très noir : d'abord par le dessin sans aucune couleur et très sombre. Mais également par la psychologie du personnage central Julien : on le voit bien descendre progressivement mais inéluctablement dans la déprime puis la démence. C'est implacable et rythmé par des rencontres très diverses que Julien ne manque pas de supprimer après avoir tiré de chacun ce qu'il souhaitait.
Les gros plans sur les visages et leurs déformations avec parfois de la terreur dans les yeux augmentent cette noirceur. De même que les expressions du visage de Julien et son côté rude et froid.
C'est un bon album plutôt tendance psycho et l'on se coule dans le personnage de Julien et dans sa descente aux enfers.

Marc Suquet

partager sur facebook :