Les Mages de Sumer

Michel PAGEL

Pré aux Clercs, 2006
coll. Fantasy, 306 pages, 21,00 euros



Deux frères, mages au royaume de Sumer, Eneresh et Alad, obtiennent ensemble le don d'immortalité auprès des dieux. Las, leurs conceptions radicalement différentes de la vie, de la magie et de la religion les font se séparer dans la violence. Devenu l'un des personnages les plus puissants de Sumer, Eneresh ourdit un complot contre le roi, mais devra faire face à un adversaire de taille, son propre frère, qui s'est allié aux esprits élémentaux, viscéralement opposés aux projets mégalomanes d'Eneresh...

Premier volet d'une série qui devrait suivre la lutte des deux frères à travers les siècles, Les Mages de Sumer ouvre un projet qui s'annonce fort ambitieux. Malheureusement, l'on peut regretter un petit manque d'originalité dans l'intrigue alors que le contexte est lui, tout à fait intéressant : l'idée de placer le récit au royaume antique de Sumer, l'intervention des élémentaux d'air, de pierre et d'eau, les deux mages immortels... Tout cela laissait présager le meilleur. Il faudra donc attendre les prochains tomes pour se faire une meilleure idée d'une série qui développera, espérons-le, tout son potentiel sur la durée. Le roman reste d'une lecture agréable, notamment grâce à ses personnages principaux et secondaires, tous attachants, ainsi qu'à une inventivité certaine de l'auteur pour tout ce qui concerne la magie. Une série à surveiller de près.

Mikael Cabon


Les escargots se cachent pour mourir

Michel PAGEL

Le Bélial', 2004
15 euros



La réunion de deux courts romans humoristiques initialement publiés par les éditions Fleuve Noir, dans leur collection Anticipation, en 1988 et 1991, et que Michel Pagel, à l'occasion de la présente édition, a revus et complétés.

"Pour une poignée d'helix pomatias" : Parce qu'il est doté d'un pouvoir unique, rare, et donc extrêmement précieux, Chris Malet a intégré les rangs des services secrets : il est devenu espion pour le compte du DEBILE (Département d'Etude et de Bricolage Insidieux des Livres Etrangers). Chris peut en effet entrer physiquement dans un livre afin de modifier le cours du récit si celui-ci risque de nuire à l'Etat ou à la nation toute entière. Une fois la mission achevée, personne ne se rend compte de rien, pas même l'auteur du livre qui est persuadé d'avoir lui-même imaginé ces changements. Un jour, le colonel qui dirige le DEBILE convoque notre homme, lui soumet le cas d'un livre anglais menaçant la sûreté nationale et le somme d'intervenir toute affaire cessante. Dans ce roman, il est question d'une jeune femme qui meurt après avoir mangé une douzaine d'helix pomatias - des escargots. L'heure est grave, la mission capitale : une histoire pareille risque fort d'entraîner un vrai désastre pour la France ! Le colonel ordonne donc à Chris de sauver la jeune femme de l'intoxication alimentaire qui menace. Mais ce que son supérieur ne lui a pas dit, c'est qu'il va lui falloir entrer dans un de ces livres qu'il abhorre, un roman "gore", avec du sang qui coule à flot, des victimes à la pelle et un assassin qui manie le rasoir avec un talent consommé...

"Le cimetière des astronefs" : Gaba est un trafiquant débrouillard qui, aux commandes de son astro Betty - un astronef avec hydropropulseur à glamoune, une énergie inépuisable qui se régénère automatiquement - se déplace de planète en planète, à travers toute la galaxie. Tout et n'importe quoi l'intéressent pourvu que ça se vende ! Pour l'heure, il se rend à Tchoume, sur Givrée, afin d'y livrer des anthropoïdes velus d'Uku, pour l'instant encore en léthargie dans le frigo de Betty - un frigo qui, pour ses hôtes, n'est ni plus ni moins qu'un four car, sur la planète des anthropoïdes velus, la température moyenne est de -200°C !. Gaba livre sa cargaison à Aykip D. Foot Jr, une des plus grosses fortunes de Givrée, qui lui propose une mission fort lucrative : retrouver le cimetière des astronefs, mythique cimetière où viennent achever leur vie tous les astronefs trop vieux, trop abîmés, cimetière où repose parmi d'autres carcasses celle de la Campanule Cosmique sur laquelle il lui faudrait prélever le tout premier cerveau positronique. Et pour quoi faire ? Trouver le secret de l'immortalité, pardi ! Rien moins que cela ! Et tant pis si nul ne sait où se trouve le cimetière des astronefs, Gaba accepte la quête...

"Les Escargots se cachent pour mourir" est un livre d'une débilité... réjouissante. Michel Pagel qui a de l'imagination et de l'humour à revendre s'amuse comme un beau diable, et il nous amuse beaucoup et souvent nous fait rire des moult facéties qu'il fait vivre à ses héros, du reste plus déjantés les uns que les autres, au cours des aventures délirantes, complètement invraisemblables, qu'il a imaginées pour les mettre en scène dans des situations frappadingues où la fantaisie débridée, l'insolite, le comique loufoque, l'absurde et le grotesque se disputent la vedette. Chris Mallet et Gaba, les héros de ces deux courts romans, sont aussi malmenés l'un que l'autre dans des aventures originales, pleines de personnages aussi drôles que stéréotypés et de clichés détournés. Chris croisera QQ, l'inventeur génial ; les frères Youkaïdi et Youkaïda Karamazov, deux brutes épaisses, que Chris Malet a ramenés d'un livre minable ; un détective affublé d'un fidèle sergent qui passe son temps à s'entraîner au bilboquet ; un assassin au rasoir qui fantasme sur les dentelles... Gaba, le Triclope qui ne sait pas résister à un sourire ni même à cinq cent mille crédits, surtout pas quand il se retrouve pour un temps unijambiste puis manchot, même s'il ne perd aucun de ses trois yeux dont le troisième est amovible et baladeur , rencontrera quant à lui des personnages aux noms plus drôlement affigeants les uns que les autres : le richissime Aykip D. Foot, Twadla Kejmymett ou bien encore Sylma Tantanavey, la bipecto qui a aussi des seins dans le dos, mais plus petits, un des fantasmes de Gaba... L'auteur se permet même - ou se sent l'obligation - d'intervenir plusieurs fois en personne quand il sent la nécessité de remettre son intrigue dans la bonne direction. Surtout ne résistez pas ! Laissez-vous happer et transporter dans l'univers fantaisiste, farfelu, extravagant de Michel Pagel ! Vous ne le regretterez sûrement pas.

Un vrai bonheur comique qui se dévore avec une facilité confondante et dont il ne faut surtout pas se priver. Un ouvrage "kinésithérapique", génial pour l'entraînement intensif des muscles zygomatiques.

"Les escargot se cachent pour mourir" est un ouvrage omnibus présentant une version remaniée de deux romans initialement parus aux éditions Fleuve Noir.

MGRB

partager sur facebook :