Spirou le journal d'un ingénu

Emile BRAVO

Dupuis, 2008
Collection : Une aventure de Spirou et fantasio par... (n° 4)
66 pages. 13 euros



Bruxelles, été 1939 :
Au Moustic Hôtel - où va se dérouler l'essentiel de l'action - alors que l'Europe est au bord de l'embrasement, des négociations secrètes ont lieu entre Von Glaubitz, Premier Secrétaire du Ministre allemand des Affaires Etrangères, Von Ribbentrop, et trois représentants polonais. On y croise Monsieur Dewilde, le réceptionniste, Entresol, le chef portier, Caroline Delastre, la reine de la mode, et son amant du moment, le roi du ring, Alphonse Choukroune, "le Tonnerre de Constantine". On y croise également Kassandra, la jeune soubrette délurée, Fantasio, journaliste au quotidien "Le Moustique"... On y croise surtout Spirou, le groom, le jeune pupille de l'Etat débrouillard*...
(*"En wallon, Spirou désigne un écureuil, et par extension un jeune garçon vif et déluré". Dictionnaire mondial de la Bande Dessinée. Larousse.)
Témoin involontaire des négociations, Spirou va faire tout son possible pour empêcher l'invasion de la Pologne...
Créé en 1938, en Belgique, par le Français Robert Velter (dit Rob-Vel), le personnage du groom dégourdi a ensuite été repris par Jijé puis par Franquin qui l'a "élevé au rang de vedette internationale". Il aura donc fallu attendre soixante dix ans et ce très bel album d'Emile Bravo, "auteur discret et brillant à la fois", pour connaître la genèse d'un héros mythique de la B. D. Grâce à ce dessinateur charmeur et scénariste tendre, intelligent et inventif, nous avons enfin les réponses aux questions essentielles que tous les fans se posaient :
Comment un simple petit groom a-t-il pu devenir un grand aventurier ?
Pourquoi a-t-il décidé de porter constamment sa livrée de groom ?
Quand et comment a-t-il rencontré le fantasque Fantasio ?
Pourquoi son écureuil Spip est-il "conscient" ?...
Cet album est un grand album, un album magistral, "a real tour de force", comme disent les Anglo-Saxons...
Que du bonheur !
Bravo Emile !

Roque Le Gall

partager sur facebook :