L'Invention de Morel

A. Bioy CASARES, J.P. MOUREY

Casterman, 2007



Il est en fuite sur une île. En cherchant à se cacher, il observe des personnes réunies sur la place de l'île et engagées dans une fête au rythme étrangement lent. Il découvre Faustine dont il tombe rapidement amoureux. Les scènes vécues un jour se répètent le lendemain.

C'est une véritable BD intello. On ne sait pas d'où vient l'homme, les invités à la fête, pourquoi l'histoire se répète et où cela va aller : le décor Télérama est planté ! Evidemment il y a le coté original et étrange de la situation. On espère qu'il va finir par convaincre le lecteur. Mais les multiples interrogations sont lassantes. Elles ne sont pas rachetées par l'ambiance qui reste froide et dans laquelle on a bien du mal à rentrer. A part l'homme et ses interrogations, les personnages ne sont guère décrits. Tout passe sans que rien ne s'arrête et au final le lecteur également qui a bien du mal à se laisser séduire par cet " intellectualisme " assez ennuyeux.

Quant au dessin il est très simple les parties étant soulignées par quelques colorations monochrome assez peu attirantes.

Marc Suquet

partager sur facebook :