L'effet Orphée

Fabien CLAVEL

Mnémos, 2003
Quatrième et dernier tome de la série "Nephilim Révélation". Précédé par : "Le Syndrome Eurydice", "Anonymus" et "Les Dracomaques".



Eté 2002, sur les docks de Londres, un spectre erre au bord de la Tamise et susurre d'étranges mélopées aux passants égarés dans le brouillard, ce qui amène notre fraternité d'Immortels à se réunir dans la capitale anglaise. Pour la première fois depuis cent cinquante ans, les membres de l'Hepta vont se retrouver réunis, ce qui ne va pas manquer de créer des conflits entre ces anciens Atlantes. On retrouve Lol, la jeune fille qui découvre tout juste sa nature d'Immortelle et qui détient les fragment d'un puissant artefact ; Wag, le clochard égaré dans un corps de vieille femme ; Haeres, reconverti en hommes d'affaires ; la glaciale et blonde Ezechiel revenue du centre de l'Europe ; son amant Azarian, rebelle et cynique ; et la sulfureuse Keshiv. Manque encore à l'appel Alvó, l'Eolim voyageur rongé par le cancer du Khaïba et que les autres membres de l'Hepta cherchent toujours à guérir, mais qui se montre de plus en plus incontrôlable. Manque aussi le prêtre Léonidas, chef de leur confrérie. Mais voilà que menés par leur terrible chef, Madame N., les Rose Croix avides de vengeance débarquent à leur tour à Londres où va se jouer le destin de l'Hepta. Il est temps maintenant pour chacun de nos Immortels de choisir sa voie et de prendre les décisions qui s'imposent pour l'avenir...

Né en 1978, Fabien Clavel vit à Paris où il enseigne le français. Dans la série "Nephilim", il narre le destin d'une poignée d'Immortels, dévoilant les facettes ésotériques des capitales européennes au travers des grands mythes de notre mémoire collective. Après les sous-sols de Paris dans "Le syndrome Eurydice", les parcs enneigés de Budapest dans "Anonymus" et les arcanes de Rome dans "Les Dracomaques", il conclut la série des romans Nephilim dans la ville de Londres avec "L'effet Orphée" qui en est la synthèse et l'aboutissement. Ce quatrième tome ne déçoit pas, bien au contraire ! Toujours aussi plaisant à lire, bien construit, bien mené, agréablement écrit, il permet de découvrir encore un peu plus le caractère des Nephilim, ces êtres immortels, nés du pouvoir des cinq éléments sur les rives de l'Atlantide, condamnés pour survivre par-delà les siècles de s'incarner parmi les hommes qui deviennent curieusement de plus en plus... humains.

Une bonne série fantastique saupoudrée d'une pincée de violence.

MGRB

partager sur facebook :