Le Vétéran, T. 1

Frank GIROUD, Gilles MEZZOMO

Glénat, 2017



Maxime Danjou a laissé sa tête sur le champ de bataille de Waterloo. Devant lui se présente une femme qui prétend être sa femme, celle de Théodore Brunoy. Danjou ou Brunoy : cauchemar ou machination ?

Bon, difficile de dire que j'ai été passionné par cet album. L'ensemble est classique, très classique : les scenarii de perte de mémoire sont rarement très originaux et l'histoire ici ne sort guère des sentiers balisés : une femme un tantinet fatale, des acteurs venant, par petites touches, coincer Danjou/Brunoy dans sa mémoire perdue et quelques rencontres montrant qu'il y a tout lieu de se poser la question du complot, comme celle de la cousine de la soubrette de l'épouse, qui avoue à Danjou que sa femme a renvoyé tout le personnel il y a deux années. Tiens, tiens...

Le dessin ne m'a pas davantage attiré et pourtant Gilles Mezzomo était le dessinateur d'Ethan Ringler, le jeune fils de bonne famille débarqué aux USA.

Complot ? Perte de mémoire ? Le lecteur ne connaît bien sûr pas le fin mot de l'affaire à la sortie de ce premier tome et, perso, je crains fort d'en rester à ce stade de la question.

Marc Suquet

partager sur facebook :