Les Justes

David EVRARD, Jean-David MORVAN, Séverine TREFOUEL, WALTER

Glénat, 2017



"Les justes", puisqu'il s'agit bien de ces gens. Ou encore : "les justes parmi les nations", une expression tirée du judaïsme et désignant ceux qui ont mis leur vie en danger pour sauver des juifs. Irena, ou encore Irena Sendlerowa est de ceux-là, de ceux qui ont su se lever contre l'occupant nazi pour sauver des enfants.

Dans ce deuxième tome, nous sommes en 1942 et Irena, comme son équipe, rivalise d'imagination pour mettre à l'abri des enfants menacés du ghetto de Varsovie : cachés dans des camions, exfiltrés à travers un trou dans un mur vers un curé salvateur, lancés par-dessus un mur, cachés sous des briques dans un panier de pique-nique et tous groggy à la vodka afin d'éviter les pleurs, les techniques d'Irena sont sans limite.

1942, c'est aussi l'année durant laquelle Irena est arrêtée. La torture infligée par les nazis la laisse infirme à vie. Toujours ce petit air de rien avec des personnages croqués avec bonhomie, mais qui se battent contre l'horreur. La vie est belle à Varsovie.

Merci de nous rappeler la vie de ces justes, dans un album joliment émouvant !

Marc Suquet

partager sur facebook :